Les dossiers

Quelle langue parle-t-on en Corée du Sud ? Parlent-ils anglais ?

By 18 janvier 2022No Comments

La Corée du Sud est un pays situé dans l’est du continent asiatique. Cette destination dispose de milieux naturels attrayants et d’une diversité d’activité. Chaque année, elle accueille de nombreux touristes qui éprouvent beaucoup de plaisir à la visiter. Son peuple accueillant et chaleureux se chargera de vous faire découvrir le milieu avec beaucoup de fierté et dans la convivialité. Vous voulez bien y faire un tour, cependant vous n’avez aucune idée des différents dialectes employés dans ce pays. Focus sur les différentes langues de la Corée du Sud.

Les langues locales

On distingue officiellement deux langues propres à ce milieu. Il s’agit du Hangugeo et de la langue des signes coréens.

Le Coréen

Le Hangugeo ou Coréen est une langue commune à la Corée du Nord et à celle du Sud. Cette langue est la plus parlée dans le pays et diffère de celle des pays occidentaux. Elle s’est développée au fil des années et est devenue plus moderne.

C’est le dialecte principal de la Corée du Sud, il s’utilise même au-delà des frontières coréennes par la diaspora. C’est une langue complexe qui est difficile à comprendre et à parler, mais elle reste fascinante et intéressante. Elle détient également une grande richesse culturelle et historique.

Les autres dialectes coréens

Le Coréen est certes la langue principale du milieu, mais elle n’est pas la seule de la Corée du Sud. On distingue plusieurs autres ethnies comme gyeonggi dans la région de la capitale Séoul. C’est un dialecte très populaire et il constitue la base du coréen.

On retrouve aussi le Jeju. Ce dernier est utilisé dans la province du Jeju et très différent des autres langues. Le Gyeongsang est un autre dialecte employé par les habitants de la région de Yeongnam. Le Jeolla est principalement manipulé par les autochtones de Honam et de Gwangju. Quant à ceux qui s’expriment en Chungcheong, on les rencontre dans la région de Chungcheong et dans la ville de Daejeon.

La langue des signes coréenne

La Corée du Sud n’exclut pas les personnes sourdes ni mal entendantes de la communication. C’est pourquoi elle met en place une langue de signe pour permettre à cette couche de communiquer aisément.

L’Assemblée Nationale adopte le 31 décembre 2015 une loi pour rendre la langue des signes coréenne officielle. Elle n’entrera en vigueur que le 4 août 2016 et rend ainsi le dialecte des signes solennel.

Les langues étrangères

La Corée du Sud ouvre ses portes aux visiteurs et autres voyageurs étrangers, c’est pourquoi les habitants de ce pays s’intéressent aussi aux langues des autres nations.

L’anglais

C’est la deuxième langue parlée en Corée du Sud. Elle est incluse dans le système éducatif et est enseignée en premier lieu dans les écoles. Tous les jeunes coréens sont capables de parler l’anglais le plus simplement possible.

Pratiquement, tous les Coréens des années 40 qui ont été scolarisés ont eu l’opportunité d’apprendre cette langue. Les personnes déscolarisées et les vieux sont les seuls à ne pas pouvoir communiquer dans cette langue.

Dans la capitale, tout ce qui est touristique est traduit en anglais pour une meilleure compréhension de la part des visiteurs. Ces derniers pourront sans difficulté parler coréen, accéder facilement aux stations métros et bus.

Si vous voulez visiter la Corée du Sud, il faudrait que vous maîtrisiez tout au moins cette langue. Elle vous permettra de circuler et de communiquer sans contrainte dans ce pays aux panoramas naturels.

Les langues annexes

Hormis l’anglais, plusieurs autres langues étrangères s’étudient et se parlent en Corée du Sud. À partir du lycée, le système éducatif coréen intègre dans son programme le chinois, le français, le japonais, l’espagnol ou l’allemand. Cet apprentissage s’effectue sur une période de deux ans.

Il existe en Corée du Sud, une petite partie de la population qui a pour langue maternelle le japonais. Ces derniers sont pour la plupart du temps bilingue et donc parlent aussi correctement le coréen.

C’est un pays avec une richesse linguistique peu négligeable. Cela rend le pays ouvert aux populations étrangères et développe le secteur du tourisme et de l’économie. Si vous n’avez pas encore visité ce magnifique pays du continent asiatique, faites-y un tour.

Vous n’aurez pas trop de difficultés à dialoguer avec les habitants si vous maîtrisez l’anglais. Toutefois, vous pouvez aussi apprendre le coréen en quelques jours pour vous permettre d’être plus à l’aise au cours de votre visite.

Vous avez cherchéquellangueonparleokorea, corée du sud langue, la langue nationale du core du chine, lalangueparleeencoreedusud