Les dossiers

Combien coûte le K-ETA Corée du Sud ?

By 23 octobre 2021No Comments

Le prix du visa K-ETA Corée du Sud peut varier en fonction du moyen de dépôt. Voici plus d’informations sur les différents prix concernant le K-ETA Corée du Sud.

Un prix soumis à plusieurs exigences

L’administration Sud-Coréenne a fixé le prix de l’autorisation K-ETA à 10,000 wons ($8), monnaie de la communauté Sud-Coréenne. Cependant, avant d’obtenir l’autorisation en question, il existe diverses procédures à suivre ainsi que diverses autorisations qui doivent être attribuées. Ceci étant, un déficit ou une mauvaise conformité des pièces justificatives pour la procédure entraîne l’augmentation substantielle du prix de la demande, celle-ci pouvant être redéposée plusieurs fois. Ceci peut être relatif aux exigences mises en place par les divers États suite à la crise de la COVID-19 ou pour bien d’autres raisons.

Par ailleurs, les touristes européens ou les visiteurs désireux de se rendre en Corée du Sud sont tenus de respecter certaines contraintes sanitaires spécifiques, en raison de la pandémie du coronavirus. Le voyageur est tenu de vérifier s’il doit se mettre en quarantaine dès qu’il arrive à destination, avec des frais compris entre 100 000 et 150 000 wons par jour.

Le K-ETA était gratuit pendant la phase expérimentale

À partir du mois de mai 2021, les dirigeants en charge de l’immigration en Corée du Sud ont mis en place le système d’autorisation de voyage K-ETA. En phase expérimentale, ce système électronique était accessible depuis environ 21 pays. Cette phase a été clôturée le 31 août 2021. L’acquisition de cette autorisation K-ETA était alors gratuite et également facultative pour tous les voyageurs en provenance des 21 pays concernés, dont l’Albanie, l’Andorre, la Barbade, Dominique, les États-Unis, Guam, la Guyane, l’Irlande, Malte, le Mexique, et Monaco. Les autres pays sont la Nouvelle-Calédonie, le Nicaragua, Palaos, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Saint-Marin, Slovénie, Royaume-Uni, Vatican et le Venezuela.

À partir du mois de septembre 2021, l’acquisition de l’autorisation K-ETA devint payante et obligatoire pour les ressortissants des 21 pays concernés. Elle s’étend également sur 28 autres pays européens suite au régime de dispense de visa court séjour. Ainsi, le prix a été fixé pour l’obtention de la K-ETA.

Autres frais à prévoir dans le budget

Il faut aussi rappeler que la demande en ligne de l’autorisation K-ETA inclut des conditions et frais supplémentaires dont il faut s’acquitter au préalable. En effet, vous pouvez effectuer depuis chez vous, la demande de l’autorisation auprès d’agences autorisées. La demande a un délai de traitement qui peut aller jusqu’à 72 heures, mais permet de réduire les possibilités d’erreur grâce au contrôle du passeport.