Les dossiers

Comment avoir le site k-eta.go.kr en français ?

By 24 janvier 2022No Comments

Les ressortissants de plusieurs pays du monde notamment ceux de l’Europe peuvent se rendre en Corée du Sud sans visa, avec un statut de touriste. Seulement, depuis le 1er septembre, ces derniers auront à effectuer une démarche supplémentaire : demander une K-ETA. Pour ce faire, ils doivent se rendre sur le site officiel pour effectuer les démarches nécessaires. Pour les ressortissants français, ils peuvent avoir le site en français, mais comment y procéder ?

K-ETA : Que faut-il savoir ?

Korea Electronic Travel Authorization (K-ETA) : c’est le nom de l’autorisation de voyage Ă©lectronique de la CorĂ©e du Sud. Ce document devrait vous permettre de vous rendre sur le territoire sud-corĂ©en pour de courts sĂ©jours de 90 jours au plus. Il faut dire que cette durĂ©e de sĂ©jour peut varier d’un pays Ă  un autre. Par exemple, certaines nations ne bĂ©nĂ©ficient que d’un sĂ©jour de 30 jours.

Il faut ajouter que le document n’est valide que pour deux ans ou moins, si votre passeport expire avant. Pour rappel, la demande d’une K-ETA vous coĂ»tera 10 000 KRW, soit en moyenne 7 €.

Comment demander son autorisation Ă©lectronique sur le site officiel ?

L’autorisation K-ETA est très simple à obtenir. La demande se fera en ligne par le remplissage d’un formulaire et quelques autres étapes aussi nécessaires les unes que les autres.

La première étape consiste bien évidemment à préparer votre dossier. Ce dernier doit comporter une copie numérisée et en couleur de qualité optimale de votre passeport. Il faudra également une photo d’identité numérisée et en couleur. De plus, la photo doit être réalisée sur un fond intégralement blanc et sans ombres.

Ensuite, vous devez vous rendre sur le site officiel www.k-eta.go.kr et vous remplissez le formulaire de demande. Votre résultat vous sera alors envoyé au maximum dans les 24 heures suivant la demande soit directement sur le site ou par email.

Comment avoir le site k-eta.go.kr en français ?

La demande de K-ETA doit se faire directement sur le site officiel ou sur l’application officielle mise en place par les autorités. Pour rappel, le contenu du site www.k-eta.go.kr est principalement présenté en anglais ou en sud-coréen. Si vous ne maîtrisez pas parfaitement, il sera utile d’avoir votre site en français, afin d’éviter des erreurs qui pourraient faire objet de rejet de votre demande.

Heureusement, la dĂ©marche est très simple sur un navigateur rĂ©cent comme Google Chrome. Une fois que vous ĂŞtes connectĂ©s sur la page web, cliquez sur Traduire en haut de la page. Vous verrez alors apparaĂ®tre d’autres langues. Il vous suffira de cliquer sur le drapeau de la France pour voir votre site affichĂ© en français. Il existe aussi d’autres moyens pour avoir le site en français, il s’agit de l’utilisation des extensions.

Google Translate

Google Translate constitue une autre bonne solution qui vous permettra de traduire le contenu de ce site officiel en français. En effet, ce service de traduction qui n’est rien d’autre que l’extension officielle de Google Chrome a l’avantage de vous traduire automatiquement les pages web du site www.k-eta.go.kr dans votre langue préférée. La démarche est également très simple :

  • cliquez sur Plus > Paramètres en haut et Ă  droite de la page ;
  • cliquez sur Paramètres avancĂ©s, cette fois-ci en bas de la page ;
  • cliquez sur Langue dans la section « langues » ;
  • cliquez sur Plus Ă  cĂ´tĂ© de la langue française ;
  • cliquez sur Afficher Google Chrome dans cette langue ;
  • redĂ©marrez enfin Chrome pour appliquer les modifications.

Pour finir, il faut rappeler que ce service vous permettra Ă©galement de mettre en Ă©vidence certains passages du site et de les traduire sans quitter la fenĂŞtre.

Reverso Context

Vous pouvez également vous tourner vers l’extension Reverso Context. Disponible sur Chrome et sur Firefox, cette extension propose une variété de traductions contextuelles précises pour vous aider à lire en français le site. En plus de permettre d’avoir des traductions disponibles dans plusieurs langues, l’extension permet également d’avoir des résultats générés en quelques secondes seulement. L’avantage de cet outil est qu’il vous permet d’avoir des traductions dans le contexte des phrases.

Pour utiliser ce service, il vous suffira de :

  • copier l’adresse k-eta.go.kr
  • ouvrir l’extension Reverso Context dans un nouvel onglet de votre navigateur ;
  • coller l’adresse k-eta.go.kr dans le cadre rĂ©servĂ© Ă  cet effet, puis sĂ©lectionner la langue française ;
  • cliquer enfin sur « traduire ».

Toutefois, il faut notifier que Reverso Context ne prend qu’un nombre limité de caractères. Pour pallier cela, vous pouvez traduire votre page de manière séquencée. Outre ces extensions, vous avez également S3 Translator, TranslateMe, ou ImTranslator qui vous permettront de traduire n’importe quelle page web dans l’une de vos langues préférées.

💡 Dernière astuce : utiliser ce formulaire traduit. Il est disponible dans de multiples langues non prises en compte par les autorités coréennes, en plus de proposer une assistance proactive.